29ème jour partie 4 (dernière): Visite de Kamakura

Voilà le tout dernier article de la série Kamakura, mais également de mon séjour au Japon.

Je souhaite tout d’abord à remercier ceux qui m’ont lu, suivi et commenté ! Mon blog a connu une augmentation de trafic phénoménale en quelques mois seulement. Pour vous donner une idée, vous avez été plus de 20.000 à le fréquenter en trois mois seulement !
En ce qui concerne l’avenir de ce site, je vais continuer à publier quelques anecdotes et me recentrer sur l’actualité technologique et les lieux en rapport avec le Japon à Paris.
J’ai également dans l’idée de vous écrire un petit guide pratique pour partir en voyage vers ce pays selon mon expérience.

Retour à l’article maintenant ! Pour rappel, retrouvez la partie une ici, la deux ici et la troisième partie là !

Carte Kamakura
A ce moment de l’aventure, je me rapproche du point numéro 2 sur la carte.

Après un long périple à travers la dense forêt de Kamakura, j’aperçois enfin le panneau qui m’annonce la fin du chemin. Direction le Daibutsu (littéralement Grand Bouddha).
Direction daibutsu

Ce monument est sans conteste l’un des plus célèbre du Japon et pour ma part, il s’agissait de la seule chose dont je savais de Kamakura. Inutile donc de vous cacher ma hâte de le découvrir.

Je quitte donc la forêt et retrouve la civilisation. Je sens que la mer n’est pas loin grâce aux douces effluves iodées.

Kotoku-in Daibutsu

J’arrive dans l’enceinte du temple bouddhiste. Elle ne m’évoque rien de particulier et je me demande même s’il s’agit bien du lieu où je dois me rendre. L’entrée est payante encore, environ 4 ou 5 euros. Je marche un petit peu et suis la route pavée quand soudain, après un virage, une véritable claque ! La statue est vraiment plus grande que l’idée dont je m’en faisais. Elle est là, imposante et majestueuse !

Daibutsu 1

Prenez la longueur des deux mains et imaginez qu’elles font la taille d’un homme allongé ! Soit près de deux mètres !

Daibutsu 2

Si vous allez à Tokyo, n’hésitez pas à faire un petit détour par Kamakura (moins d’une heure en train).

Il y a quelque chose qui m’a vraiment surpris, c’est qu’il était possible de visiter le colosse de bronze ! Moyennant 50 centimes, vous pouvez rentrer à l’intérieur. Rien d’extraordinaire cependant, il y fait juste très chaud et la photo que j’ai prise ne donne pas grand chose. Mais il faut le faire, ne serait-ce que pour être capable de dire « Oui ! J’ai été dans le Daibutsu 😀 « .

A part la statue il n’y a rien d’autre à voir ici. Je suis néanmoins vraiment content de l’avoir vue et j’ai du mal à repartir. Je me retourne une dernière fois, un dernier regard comme pour lui dire à bientôt et je m’en vais direction Hase-Dera.

C’est dingue le nombre de touristes que je croise maintenant. Il faut savoir que Hase-Dera est pratiquement en face du Daibutsu. Il s’agit également d’un temple bouddhiste. La rue dans laquelle je me trouve comporte énormément de petits restaurants et de distributeurs (hydratez-vous, c’est important !). Pour ma part je commence à fatiguer car il est bien 15h30 et je n’ai toujours pas déjeuné ! Un dernier effort donc.

Hase-dera

L’entrée du temple est très jolie et les arbres biens entretenus. On paye un petit peu et hop nous voilà à l’intérieur. Au premier coup d’œil je ne vois qu’un petit jardin.

Hase-dera 4

Hase-dera 5

Sur cette photo, on retrouve vraiment l’idée du jardin japonais qu’on se fait à l’étranger je pense !

Hase-dera 1

C’est bien charmant tout ça, mais rien d’exceptionnel comparé à ce que j’ai déjà vu ! Écoutant mon estomac, je fais donc marche arrière puis je m’arrête. Je me rend compte qu’il y a un petit escalier que je m’empresse d’emprunter. Hace-Dera me réservait encore quelques surprises !

La première, une surprenante petite entrée dans une grotte.

Hase-dera grotte 1

C’était vraiment très drôle car une fois à l’intérieur, j’ai dû me baisser (vraiment beaucoup car le plafond était très très bas ! ). Claustrophobes donc, passez votre chemin !

Une ambiance surréaliste régnait ici. Je vous laisse juger par vous même (non, je ne parle pas de la qualité de la photo, c’était très sombre !! ).

Hase-dera grotte 2

Je voyais ces petites statuettes partout ! C’était extraordinaire. De plus tout était mouillé et humide ce qui me donnait un peu de répis avant de ressortir.

Un peu après, je monte encore et observe le fameux temple.

Hase-dera 2

Difficile de prendre une photo correcte car je n’avais pas assez de place pour reculer ! Le bâtiment semble bien rénové et tout est très propre.

Hase-dera 3

Une mère et ses enfants qui se ventilent de l’encens (il s’agit d’un rituel avant d’aller dans le temple). Cela sent très bon.

Un peu plus loin encore, j’assiste à un panorama extraordinaire sur toute la baie de Kamakura.

Baie de kamakura

Magnifique n’est-ce pas? 🙂

Il est temps d’aller voir cette mer que je n’ai pas encore eu le temps de toucher. Un comble pour un séjour sur une île !

J’arrive sur la plage, il y a des jeunes partout ! C’était très amusant à regarder et à les entendre crier « Yabaiiiiiiii », traduisez génial ! Ça veut aussi dire horrible en fait, c’est selon le contexte ! Bon sans vouloir faire le rabat-joie, je suis un peu (beaucoup) déçu car je trouve la plage très moche. Je sais qu’il en existe de superbes au Japon, mais quand même ! J’en ai presque honte de vous montrer la photo, mais maintenant vous devez être impatient de la voir:

Kamakura mer

Kamakura mer 4

Il y a même une sorte de canal (qui ne semble pas très propre) juste à côté. Un petit air de Paris plage !

Bref, l’air de l’océan reste agréable et je décide de m’installer en véritable indigène dans le restau de plage. Une vraie baraque à jeunes, tenue par des jeunes pour des jeunes. Je me prends 6 takoyaki et une Corona puis je m’installe à une table.

Kamakura mer 2

Voilà à quoi ça ressemblait 🙂

Kamakura mer 3

Pour ma part j’étais sur le côté assis à une table normale avec des chaises. Pas loin de moi, un homme visiblement assez âgé commence à discuter avec moi. Je ne comprends pas un mot au début, puis en fait je saisis très vite qu’il me demande pourquoi je ne vais pas aborder le groupe de fille assis en face de moi. J’avoue que si mon niveau en langue l’avait permis, peut-être aurais-je écouté son conseil ! Je le remercie néanmoins et continue de manger. Lui par contre ne lâche pas l’affaire, on a bien parlé pendant 20 minutes 🙂 Quand je vous disais que les japonais sont ouverts !

16h30, c’est terminé. Il est temps pour moi de rentrer. Il s’agissait de mon avant dernier jour. Un sentiment de tristesse et de nostalgie m’envahit alors. Pas le temps pour ça, il faudra que je profite de mon dernier jour !

Voici une dernière photo de la plage (un peu plus jolie ce coup-ci).

Kamakura mer 1

Il me reste beaucoup de photos, j’essaierai de vous en faire profiter de temps en temps !

A très bientôt Japon 🙂

Maxime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s