Une journée à Nara

Après les deux nuits passées à Kyoto, me voilà donc direction Nara, la ville aux daims.

Shinkansen

Ayant quitté Kyoto vers 14 heures, je suis arrivé à Nara dans les alentours de 15 heures. Assez pour profiter un peu du soleil avant qu’il ne se couche ! L’hiver à Tokyo il s’éclipse vers 16h30, mais ici vers 16h50.

Les affaires déposées dans l’auberge de jeunesse qui m’accueille, je me suis dirigé directement vers le fameux parc de Nara.

Celui-ci est réputé pour ses cerfs qui se baladeraient en liberté un peu partout. Il était donc temps de vérifier la rumeur !

A peine entré dans le parc, je suis tombé sur le temple Kofuku-ji. Appartement il avait quelque chose de remarquable à observer mais il semblerait que la partie principale était en rénovation totale: dommage ! Je me contente donc des annexes…

Nara Kofuku ji

Nara Kofuku ji 1

Je continue donc ma balade et là surprise : le parc est effectivement rempli de cerfs! Ils sont tranquilles, en troupeau ou en solitaire, à profiter du soleil. Et figurez-vous qu’ils sont loin d’être craintifs ! Vous pouvez les approcher, les caresser et prendre des selfies avec eux sans problème. Attention cependant, ils restent des animaux sauvages… Certain(e)s ont tendance à l’oublier ! Approchez les donc doucement et ne faîtes pas de gestes brusques ! Enfin, faîtes surtout attention si vous approchez un faon(que j’appelle aussi Bambi) car la mère n’aime pas trop cela en général .

Pour l’anecdote, à cette période de l’année, les cerfs perdent leurs bois. Ils repoussent comme nos ongles mais du coup ça peut paraître surprenant au début ! Mais c’est préférable car bien moins douloureux si vous vous faîtes charger ! 😀

Parc de Nara Daim

La nuit se lève, et il est temps d’aller dîner. Pour le repas, j’ai choisi de manger de la biche  du Nabé . Je n’avais pas encore eu l’occasion de gouter à cette fondue japonaise (qui consiste en un bouillon dans lequel vous faîtes bouillir des aliments). Mon verdict, c’est donc que c’était très bon !

Le lendemain, j’ai une matinée bien rempli qui m’attends . Je dois voir le maximum de choses à Nara avant de partir pour Osaka ! Bon, petite précision, la logique aurait voulu que je fasse Kyoto, Osaka puis Nara mais la disponibilité des hôtels à fait que j’ai dû faire un détour …En effet, Kyoto et Osaka ne sont distant que d’une quinzaine de minutes, alors que Nara est plus ou moins équidistant d’une heure.

La plupart des points d’intérêts sont localisés dans le parc ou à l’Est, bien qu’il y aie quelques temples apparemment intéressants à l’Ouest. Par manque de temps, je choisis donc l’Est. Je me redirige donc vers le Parc de Nara pour aller visiter le célèbre jardin Isuien. Manque de bol, étant en période de de congés (la date était le 30 décembre), le jardin est fermé !

Tant pi: direction le temple Todai-ji, célèbre pour être le premier et plus vieux temple en bois du Japon, ainsi que pour son énorme Bouddha.

Les touristes sont très nombreux, en particulier les chinois !

Nara Todai ji

S’il est vrai que le temple (et le temps d’ailleurs) est imposant, je n’ai pas été plus impressionné par le Bouddha que cela. Et pourtant les guides en parlent beaucoup ! Il faut dire que j’ai eu l’occasion d’en voir plus d’une fois (notamment celui de Kamakura qui est vraiment fabuleux).  En revanche, la statue est entourée par des gardiens qui sont très chouettes. Pas de photo de l’intérieur car c’était assez sombre…

Pour la suite de la visite, je me suis dirigé vers le sanctuaire Kasuga Taisha (encore plus à l’Est, dans la forêt). Celui-ci est réputé pour ses milles lanternes en pierre. Il faut l’avouer, c’est magnifique et cela créé une ambiance féérique. Là non plus pas de photo spéciale car selon moi il y a des moments où l’on sait que la photo ne pourra pas retranscrire l’ambiance telle qu’elle l’est. A ce titre quand le résultat est mauvais je ne préfère pas en mettre ! Mais pour les curieux vous pouvez tout de même cliquer ici.

Nara forêt

A partir de là, j’ai décidé de me laisser guider par mon instinct. J’ai donc marché un peu dans la forêt, de plus en plus, à tel point que les touristes commençaient à se faire rare (quel dommage…). Et finalement c’était une excellente expérience ! J’ai pu voir des temples très sympas.

Je termine la matinée par un déjeuner bien mérité. aujourd’hui, ce sera udon ! Des pâtes de blé très consommées au Japon.

Prochain article, Osaka !

Maxime

Une réponse à “Une journée à Nara

  1. Pingback: Deux jours à Kyoto | Innojapon·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s