29ème jour partie 3: Visite de Kamakura

Voilà mon 3ème et avant-dernier article sur ma visite de Kamakura. Eh oui c’est très grand !

Pour cette partie, après la visite du temple de Kencho-Ji, je me dirige vers la forêt. A ce moment du voyage, je vous incite fortement à jeter un coup d’œil à la carte pour vous mettre à ma place.

Carte Kamakura

Vous vous imaginez, il est 13 heures, il fait très chaud et je n’ai toujours pas mangé. Qui plus est, je sais que je dois quitter Kamakura vers 16 heures, ce qui me laisse 3 heures pour atterrir au point 2: le Grand Bouddha ! Je suis actuellement au point numéro 3, je me dis donc que je vais faire une pierre deux coup et traverser la forêt pour passer par tous les lieux remarquables.

Mon intention était noble, mais le tout ne s’est pas exactement déroulé comme prévu… Vous allez comprendre très vite.

Je commence donc le périple par le temple de Jochi-ji (oui je suis descendu en skate trop vite et j’ai loupé le temple de Choju-ji…). Il s’agit de l’ultime rempart entre la forêt et le reste de la ville. Dès mon arrivée dans la jungle (car on parle bien de jungle !) le ton est donné par cet escalier en pierre, assez rude à franchir par ce climat tropical.

On grimpe !

Arrivé en haut, je m’aperçois que l’entrée est payante. Depuis que je suis à Kamakura tout est payant décidément. Je donne donc quelques centaines de yens (environ 3 euros il me semble). La femme, visiblement assez âgée, à l’air bien seule ici. Cela doit néanmoins être très reposant de passer son temps dans cet endroit. Je pousse le petit portique de bois, et arrive ainsi sur le petit temple.

Jochi-ji

Pour vous mettre dans l’ambiance, vous pouvez écouter ça:

Imaginez donc: vous entendez des grillons qui font un bruit vraiment fort, parfois même assourdissant. Il n’y a plus de bruit de la ville, plus de sons humains. Il n’y a que vous, les insectes et la nature. Le tout semble tellement harmonieux que même les temples et les constructions humaines font partis de la végétation.

Je suis seul (et très bien ainsi) dans l’enceinte de Jochi-ji. J’aperçois trois statues de Bouddha. Je peux lire sur le côté qu’elles représentent le passé, le présent et le futur.

Jochi-ji 1

Un petit moment de réflexion s’impose. Qu’est-ce que le présent? J’en suis déjà à la fin de mon voyage et tout est passé si vite. Je ne vois pas de présent mais que du passé et du futur. C’est difficile de réaliser ça, et quand on s’en rend compte c’est déjà terminé. Quoi qu’il en soit, le fait d’être là me permet de souffler et de réfléchir.

Ma nature radine reprend le dessus et je me dis que j’espère qu’il y a autre chose à voir car à ce niveau cela fait cher pour ce que c’est ! 😀

Je suis vite comblé car je vois un petit chemin caché, sur lequel je m’empresse de m’engager. Surprise, je tombe des nues, vraiment. Je suis en plein mois de Juillet et je tombe sur un paysage digne des mois d’Automne. C’est magnifique.

Jochi-ji jardin

Jochi-ji jardin 1

Je me sens tellement bien ici que j’aurais vraiment voulu pouvoir rester plus longtemps. Je n’arrive pas vraiment à vous expliquer mais c’était incroyable, comme si je sentais une sorte de présence au sein de cette ambiance mystique…

Ce petit chemin qui me fait faire le tour du temple m’amène sur plusieurs cimetières et je croise un homme qui semble travailler ici. A côté se trouve un panneau qui me fait sourire.

This way

« Marchez par ici, le dieu de la joie vous attends dans la cave »

Le premier truc qui m’est passé par la tête était « qu’est-ce que c’est que ce truc? ». Amusé je me prends au jeu et entre dans un tout petit passage qui donne sur le fameux dieu. Il a l’air heureux effectivement 😀 .

Dieu du bonheur

Je fais une petite offrande et me retourne, je vois deux japonaises qui viennent aussi visiter Kamakura ! Je me sens moins seul. En voulant quitter cet endroit, j’aperçois quelques Tanuki (des esprits de la forêt) ! On se croirait dans un film: c’est magique.

Tanuki

Je ne regrette finalement pas du tout d’avoir déboursé trois euros car l’ambiance que j’ai ressenti ici est probablement celle qui m’a le plus marquée de mon séjour.

En partant je demande la direction de la forêt à la femme qui garde le temple, et en profite pour savoir combien de temps cela me prendra. Elle me réponds 30 minutes. Arrive alors un homme, la cinquantaine, qui avait visiblement entendu notre conversation et qui me traduit en anglais « Thirty minutes ». Inutile de vous dire que j’ai bouillonné intérieurement. J’avais très bien compris ! Je le remercie néanmoins avec un grand sourire et une légère courbette.

Je commence la grande marche, le son des grillons se fait encore plus fort. Je me félicite de ne pas avoir pris mes tongues car la route aurait été très longue !

Foret 1

Je croise de temps en temps des couples de personnes âgées, ainsi qu’un autel caché dans la forêt. Après quelques dizaines de minutes de marche dans cette végétation, je fais halte sur le petit temple de Kuzuharaoka Jinja (Jinja signifie temple en japonais). Je ne suis visiblement pas seul d’ailleurs. il y a un distributeur de boisson en pleine forêt, c’était drôle. 😀

Kuzuharaoka Jinja

Ce temple est gratuit pour le coup. Il est sympathique mais ne paie pas de mine comparé au précédent !

Un petit bassin avec des poissons rouges

Un petit bassin avec des poissons rouges

Kuzuharaoka Jinja 3

Je continue mon chemin et là, mes yeux s’illuminent. Je tombe nez à nez avec un petit panneau sur lequel est écrit « Mont Fuji – Point de vue ». Il faut savoir que cela fait quatre semaines que je suis au Japon et que je ne l’ai toujours pas vu ce timide ! Je regarde partout, je met même mes lunettes et…. RIEN. Absolument RIEN. Je vois un couple de japonais avec deux enfants et m’en vais demander à l’homme si on peut le voir. Il me réponds en anglais qu’il n’est visible que les jours très venteux quand le ciel est dégagé. Je lui fais comprendre ma déception puis échangeons des banalités. Les japonais sont vraiment agréables et accessibles contrairement aux idées reçues.

Je marche un peu et arrive sur une énorme statue.

Minamoto no Yoritomo

Il s’agit de la statue « Minamoto no Yoritomo« , le fondateur du shogunat et le premier shogun de Kamakura. Elle est imposante et pendant que je la regarde, je vois deux jeunes qui s’approchent de moi. En bon parisien je me méfie un petit peu et l’un d’eux s’exclame « Shashin? Shashin?? ». Il voulait tout simplement me prendre en photo, surpris je lui donne mon appareil et me voilà immortalisé devant l’édifice sans avoir rien demandé ! J’étais content et eux aussi apparemment !

Je vous disais tout à l’heure que tout ne s’était pas déroulé comme prévu. En effet: une fois arrivé ici, je jette un œil à la carte. En premier lieu cela faisait déjà au moins 2 heures que j’avais quitté le temple (au lieu de 30 minutes), et ensuite sans savoir comment, j’étais arrivé à sortir de la forêt sans même passer par le point numéro 5. La description disait pourtant qu’il était vraiment à visiter mais je l’avais apparemment zappé.

Quoi qu’il arrive, bien qu’éprouvant, j’ai passé un très bon moment ici. Dans le prochain article vous aurez le loisir d’apprécier le Daibutsu, ainsi qu’un autre temple et une magnifique vue sur la mer. Voici un petit extrait que j’ai pris pendant la marche.

Vue mer

Je vous conseille fortement de vous inscrire sur la page facebook d’innojapon (sur le côté) pour être tenu au courant des actualités dès leurs parutions !

A très bientôt !!

Maxime

Une réponse à “29ème jour partie 3: Visite de Kamakura

  1. Impressionnant le son des grillons ! Personnellement, je les trouve beau mais la majorité des gens doivent être déçu en les voyant.
    En plus, je suis entrain de lire un livre, les manuscrits ninja, de Yamada, dont certaines scènes se passent à… Kamakura !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s